Jour sombre pour notre Armée

Lundi 25 novembre 2019, lors d’une opération visant un groupe armé terroriste au sud d’In Delimane dans le Liptako au Mali, 13 militaires français sont morts pour la France.

Jour sombre pour nos soldats, jour sombre pour notre armée, jour sombre pour notre pays.

Treize des nôtres, treize de nos gars viennent de mourir pour leur pays, la France et pour notre liberté.

Notre hymne national, la Marseillaise clame dans son sixième couplet  « Liberté chérie » oui ! La liberté est chérie de tous les Français et cet Amour a un prix.

L’Union fédérale s’incline avec un profond respect devant la douleur des familles de soldats qui paient le prix de cette liberté.

Ces familles viennent  de perdre aujourd’hui un être cher,  ne l’oublions jamais. Que, pour toujours, notre République les honore et les aime !

Communiqué suite aux dernières profanations

Hier, la stèle en l’honneur du Maréchal JUIN a été détériorée par des casseurs afin d’obtenir des projectiles contre les forces de l’ordre, un autre monument à la Mémoire des soldats africains morts pour la France a été profané. Ce ne sont là que les deux derniers actes de profanation en date. Certains diront que ce sont des jeunes ! Non, ce ne sont pas des jeunes ! Certains diront que c’est pour se défendre ! Non, c’est pour  attaquer.
Derrière ces symboles profanés c’est notre histoire de France qui est profanée.
Il y a sur le sol de notre pays des individus qui, quelque soit ce qui les motive s’en prennent à notre France car des gens bien pensants en charge de leur éducation ou des politiques leur ont appris non pas à l’aimer avec ses défauts et ses qualités mais à la haïr et la détester car ils ne mettent en exergue que ces mauvais moments. Nous avons le résultat de dizaines d’années de re-visitation de notre histoire par des ignorants (imbéciles) dangereux. Il est plus que temps de réapprendre à tous l’épopée française qui est belle, parfois cruelle, mais qui est celle du pays des Droits de l’Homme.

Valeur du point d’indice PMI

Par arrêté paru au journal officiel, la valeur du point d’indice PMI est relevé de 14,46 €uros à 14,57 €uros à compter du 1er janvier 2019. Le rattrapage se fera lors des prochains versements.

Communiqué du Président à l’occasion du décès du brigadier POINTEAU

Le Brigadier Ronan POINTEAU est mort en opérations samedi au Mali.

L’Union fédérale exprime sa profonde tristesse de voir l’un des nôtres, l’un de nos jeunes soldats, alors qu’il accomplissait son devoir, être victime de ce devoir et ainsi mourir pour la France.

Être capable d’aller jusqu’au sacrifice suprême afin de remplir la mission donnée par le Président de la République, donc donnée par la France, c’est le rôle de nos soldats. Malheureusement, de façon tragique, les événements viennent nous rappeler  que ce devoir a un coût, celui du sang. Ronan POINTEAU a donné sa vie pour notre liberté ; nous ne devons pas l’oublier.

L’Union fédérale s’incline avec respect et émotion devant son sacrifice, devant la tristesse et la douleur de sa famille, de ses proches, de ses camarades.

Elle forme le vœu que jamais ce lien charnel entre la France, ses soldats et leur famille ne se rompe. Il ne faudrait pas que la fierté légitime, mais parfois cruelle du Devoir accompli jusqu’au bout, nous fasse oublier qu’il y a une famille qui a perdu l’être le plus cher : son enfant. Cette fierté légitime ne doit pas nous faire oublier que notre Armée vient de perdre l’un de ses soldats.

Nouvel article en vente

Dans la rubrique ”Boutique” est mis en vente des foulards pour dame à commander à l’Union Fédérale.

Congrès de l’UNION FEDERALE

Le congrès de l’Union Fédérale se tiendra du jeudi 19 au 20 septembre 2019 à Aix les Bains (73). Il sera précédé d’un conseil d’administration le mercredi 18 septembre 2019.

Nouvelle Directrice de l’ONAC-VG

Par décret du 21 août 2019 paru au JO du 22 août 2019, madame Véronique PEAUCELLE-DELELIS a été nommée Directrice générale de l’Office National des Anciens Combattants et Veuves de Guerre en remplacement de madame Rose-Marie ANTOINE ayant fait valoir ses droits à retraite à compter du 14 juillet 2019.

Décès de monsieur Jacques GOUJAT

Le monde combattant est en deuil. Monsieur Jacques GOUJAT s’est éteint le 20 mai 2019, à l’âge de 83 ans, des suites d’une longue maladie. Il était commandeur de la Légion d’Honneur, titulaire de la croix de la Valeur Militaire, de la croix du combattant et avait servi en Algérie et au Maroc. Il a exercé les plus éminentes responsabilités au sein de l’Union Française des Anciens Combattants (UFAC), des ACPG-CATM, Président de la CARAC, dans la fédération Mondiale des Anciens Combattants (FMAC) Vice-président de l’Office National des Anciens Combattants et Veuves de Guerre (ONAC-VG), du conseil d’administration de l’Institut National des Invalides (INI) et du Conseil économique et social.

L’Union Fédérale présente, à sa famille, ses plus sincères condoléances.

Décès de deux soldats français.

C’est avec une profonde tristesse que nous apprenons qu’une nouvelle fois, deux soldats français, les Maîtres DE PIERREPONT et BERTONCELLO ont perdu leur vie au combat dans une mission particulièrement périlleuse: celle de libérer des otages de groupes de terroristes.

L’Union fédérale salue le courage  et l’abnégation de nos soldats. Elle s’incline avec un profond respect devant la douleur de leurs familles, de leurs proches. Elle comprend la peine de leurs camarades de combat mais elle sait que s’il le fallait, dès demain tous seront prêts à partir pour une nouvelle mission périlleuse.

La France doit être fière de ses soldats, elle leur doit, à jamais, une reconnaissance sans faille.

Un nouveau président à l’UFAC.

Lors de la dernière assemblée générale de l’Union Française des Anciens Combattants (UFAC) qui s’est tenue les 13 & 14 mai 2019 et après 22 ans de gouvernance de cette confédération, le Président Jacques GOUJAT a laissé sa place.Lors des élections, monsieur Dominique LEPINE, président de l’Union Fédérale a été largement élu. D’autres membres de l’Union Fédérale siègeront à ses côtés comme Vice-président Claude HENRY, comme secrétaire adjoint Derwich DELAYE, comme assesseurs Jean-Paul APAYA-GADABAYA et Gérard RUFFIER-MONET.

Jean-François JABLONKA a été reconduit dans ses fonctions de contrôleur aux comptes.