Communiqué de l’U.F suite à l’attentat du 20 avril 2017

Une nouvelle fois, nos forces de sécurité ont été la cible du terrorisme islamique. Jeudi 20 avril, l’un de nos policiers a été assassiné et deux autres grièvement blessés. Cet attentat, commis au nom de l’islamisme radical et totalitaire, fait suite à une longue série d’événements alarmants, tous liés entre eux par cette idéologie fascisante.

Nos pensées vont aux victimes et l’Union fédérale s’incline devant la douleur des familles,  des amis, des proches.

Nous voulons faire part de notre total soutien à toutes nos forces de sécurité. La France est en guerre et cette guerre se déroule sur notre sol, car l’ennemi est parmi nous. Il vit avec nous, dans nos villages, dans nos villes, dans nos quartiers. Il profite de nos libertés pour commettre les crimes les plus abjects avec comme seul objectif de nous asservir à son idéologie.

Dans la mission que leur donne la République, nos policiers, nos gendarmes, nos soldats font face à cet ennemi et parfois donnent leur vie pour protéger la nôtre. Ils ont Droit de Reconnaissance sur nous. Ce sont les combattants de notre Liberté, de notre Démocratie, car celles-ci n’existent pas sans Sécurité.