Communiqué de l’Union Fédérale

Monsieur Emmanuel MACRON, alors qu’il était en visite en Algérie  a tenu des propos qui ont choqué nos adhérents et sans doute l’ensemble de la communauté de tous les soldats français, particulièrement ceux d’AFN. Tous ont l’impression douloureuse d’être stigmatisés et considérés comme des criminels, coupables de Crimes de guerre.

L’Union fédérale souhaite que le Gouvernement s’exprime sur ce sujet et condamne clairement ces propos tenus par un Candidat déclaré à nos élections présidentielles.