Communiqué de l’UF suite à l’annonce du nouveau gouvernement

L’Union fédérale s’inquiète de l’absence d’un Ministère dédié aux Anciens combattants et à la Réparation qui leur est due.

La diminution naturelle de leurs effectifs, qui est aussi la marque de l’absence de conflit majeur, ne peut en rien justifier l’abandon par l’Etat d’un Devoir moral envers ceux qu’il a missionné et qui risquent leur vie pour cette mission.

L’Union fédérale rappelle que le fait de guerre où des soldats français sont impliqués n’appartient qu’à la décision du seul Président de la République. Ne pas désigner un responsable spécifique aux Anciens combattants ou amalgamer un Secrétaire d’Etat dans un autre Ministère sans qu’il dispose de la compétence d’un ministère aurait comme effet immédiat d’abaisser au rang de la simple décision administrative ce qui ressort de la mission première du Chef de l’Etat : la sécurité des citoyens.

La Cérémonie d’investiture du Président de la République a rappelé à tous qu’il était d’abord ce chef à qui revient d’assumer cette sécurité de tous y compris par la guerre. Ce symbole doit recevoir une suite logique.