Communiqué suite aux dernières profanations

Hier, la stèle en l’honneur du Maréchal JUIN a été détériorée par des casseurs afin d’obtenir des projectiles contre les forces de l’ordre, un autre monument à la Mémoire des soldats africains morts pour la France a été profané. Ce ne sont là que les deux derniers actes de profanation en date. Certains diront que ce sont des jeunes ! Non, ce ne sont pas des jeunes ! Certains diront que c’est pour se défendre ! Non, c’est pour  attaquer.
Derrière ces symboles profanés c’est notre histoire de France qui est profanée.
Il y a sur le sol de notre pays des individus qui, quelque soit ce qui les motive s’en prennent à notre France car des gens bien pensants en charge de leur éducation ou des politiques leur ont appris non pas à l’aimer avec ses défauts et ses qualités mais à la haïr et la détester car ils ne mettent en exergue que ces mauvais moments. Nous avons le résultat de dizaines d’années de re-visitation de notre histoire par des ignorants (imbéciles) dangereux. Il est plus que temps de réapprendre à tous l’épopée française qui est belle, parfois cruelle, mais qui est celle du pays des Droits de l’Homme.