Message de l’Union Fédérale à l’occasion de la journée d’hommage aux Morts pour la France en Indochine

Depuis quinze ans, à date fixe, un hommage officiel est rendu à nos « Morts pour la France » en Indochine.

À cette occasion l’Union fédérale rappelle, année après année, les faits marquants qui ont émaillés cette guerre page de notre Histoire trop longtemps passée sous silence.

Ce ne sera pas le cas cette année.

En effet notre pays, comme beaucoup d’autres, est confronté depuis quelques temps à une situation sanitaire très préoccupante.

Elle est, bien évidemment, sa priorité. Les cérémonies commémoratives qui se déroulent habituellement dans la période où nous sommes, même pour celles qui auront lieu de manière succincte, ne peuvent avoir dans les esprits la même résonance.

Pour autant cela ne doit pas nous empêcher d’avoir, en ce jour, une pensée particulière pour ces milliers de combattants de l’ex Union Française qui ont perdu la vie en ces terres lointaines.

Nombre d’entre eux, comme certaines victimes de l’épidémie que nous subissons sont morts, seuls, sans un proche auprès d’eux pour leur tenir la main.

De plus, ils sont partis loin de chez eux dans la quasi indifférence nationale.

En ce jour qui leur est dédié nous ne devons pas les oublier.