Commission Défense 2020

La commission Défense s’est réunie le mardi 20 octobre, à l’Assemblée Nationale, en présentiel ou en vidéo-conférence, en raison de la pandémie et des restrictions qui y sont liées. Des problèmes techniques ne nous ont pas permis de participer. Voici le texte du mail adressé par le Président LEPINE à la Présidente de la commission défense.

Madame la Présidente,

En premier, une remarque : la disparition des combattants de 3ème génération n’entraîne pas

pour autant la diminution des ressortissants de l’ONAC VG, puisque les veuves “héritent” du titre de ressortissante. Il s’agit très souvent d’une population ayant des ressources très modestes car cette génération ne connaissait pas vraiment le travail des femmes et celles-ci devenues veuves n’ont que souvent une petite réversion. Ce sont ces épouses dont les dossiers sont étudiés en vue d’une aide sociale, dans les ONAC-VG départementaux.

Maintenant quelques remarques :

–   le souhait de voir se créer un fonds de solidarité pour les OPEX. Ceux qui quittent l’institution après quelques contrats ne disposent pas encore de leur petite retraite. Souvent au chômage, ils sont victimes d’une paupérisation.

–   Nous sommes satisfaits de voir l’évolution favorable vers les conjoints survivants des grands handicapés.

Cependant, il est peu probable que la nouvelle mesure les concernant impacte plus d’une quarantaine de veuves, selon nos renseignements. Je pense qu’il faut encore faire évoluer une forme de réversion vers une population qui, ayant sacrifié sa vie active au profit de l’aide vers un grand blessé qui lui même ne pouvait travailler, ne dispose d’aucun revenu ou alors très faible une fois veuve. La Réparation envers elle peut admettre qu’elles ont travaillé comme aide soignante.

–   Enfin, je renouvelle mon souhait d’avoir avec la Commission que vous présidez un entretien en amont du vote de la Loi “budget”, par exemple au printemps.

Bien sûr, il est devenu urgent de faire vivre la commission qui étudiera le Point PMI.

J’ajoute que l’UFAC et l’UF apporte un soutien sans faille au Gouvernement et aux Assemblées dans les moments dangereux que traverse notre société et qui imposent des mesures difficiles.